Mon projet est inspirant, comment gérer toutes les sollicitations que je reçois ?

Avoir un projet qui inspire, qui donne envie à d’autres de changer le monde, c’est génial ! Moi, quand je reçois des messages qui vont dans ce sens, ça me donne une énergie de dingue ! Et puis c’est bon signe, non ?

Mais parfois, rançon du succès, on peut se retrouver submergées par les sollicitations (retours d’expérience, informations, stages d’observation,…)  et se retrouver en difficulté, avec à la fois l’envie d’aider, de partager, d’essaimer ET avec la difficulté de trouver le temps juste pour moi pour répondre.
Je te propose plusieurs actions à mettre en place pour que ces sollicitations restent source de joie et sortir de la frustration ou du sentiment d’éparpillement.

La vidéo

Le résumé

Pourquoi je te parle de ça ?

Depuis que j’ai commencé à partager mes pépites sur le blog de La petite fourmilière, je reçois très souvent des sollicitations : pour me demander un avis, pour découvrir les coulisses de La petite fourmilière, pour venir en observation avec moi, pour boire un verre et discuter de nos projets…
Au début j’étais sur un petit nuage. Et puis à un moment j’ai senti une vraie tension en moi.

Un écartèlement entre l’envie de prendre le temps pour répondre aux questions et le besoin de préserver mon temps pour mon projet, pour ma famille, pour moi…

Comme j’avais vraiment envie de bien vivre ces demandes, j’ai fait évoluer mon organisation et ma communication. Résultat : maintenant, je kiffe de nouveau recevoir des sollicitations (message subliminal : vas-y, écris-moi, ça me donne de l’énergie !)

Et puis en discutant avec des copines ou des clientes j’ai découvert que c’était une question très partagée. Tiers-lieux, école alternative, café associatif, activité entrepreneuriale… quand le projet dépote… il attire… et c’est tant mieux ! Reste à évoluer pour s’adapter sainement à ce nouveau contexte. 😉

Je me rend compte que j’en parle souvent, alors j’ai décidé de faire cette vidéo pour partager largement les solutions qui s’offrent à toi.

sollicitations que tu reçois

1- Clarifie les grandes catégories de sollicitations

Note toi les sollicitations qui reviennent le plus.
Regarde les demandes les plus fréquentes, pas la peine de réfléchir aux questions qu’on pourrait peut-être te poser, mais qu’en fait on ne te pose pas… tu vois ce que je veux dire ? ^^ On reste sur le vivant !

Fais des grandes catégories de contexte à partir de ces questions. Idéalement en fonction de l’intention de la personne qui te contacte. Est-ce quelqu’un qui veut :

  • créer un projet similaire
  • une intervenante inspirante pour son évènement/magazine, …
  • créer un partenariat/un projet commun
  • … (crée tes propres catégories)

2- Réponds aux questions faciles sur tes supports de communication

Ce sont les questions pour lesquelles tu n’as pas besoin d’échanger avec la personne pour lui répondre.
La réponse à une grande partie de ces questions, tu peux la mettre sur ton site, ton blog, ta page Facebook, ton panneau d’affichage … (en fonction des outils de comm que tu utilises).
Que la réponse soit :

  • “nos frais d’inscription sont de XX€”

ou qu’elle soit

  • “nous sommes avant tout un projet de transition, c’est pourquoi nous abordons la question des frais d’inscription avec les personnes vraiment motivées pour rejoindre le collectif, lors des portes ouvertes”

Sur un site internet, ces réponses peuvent être :

  • disséminées sur le site ou dans la présentation

ou mieux :

  • dans la page contact, avec une entrée par type de sollicitation (si vous me contacter pour…, cliquez ici pour…)
  • intégrées dans une foire aux questions (FAQ) pour plus de clarté.

3- Définis des moments collectifs pour répondre aux questions

On n’a rien inventé… pense aux journées portes ouvertes. 😉
Tes rencontres peuvent être en présentiel (dans ton lieu, dans un bar…) ou en ligne (webinaire…).
A toi de voir le rythme qui est juste pour toi.

4- Propose des formations, des kits

Une bonne manière de consacrer du temps aux retours d’expériences sans mettre en difficulté son projet, voire même en le nourrissant est de proposer des échanges : “je soutiens ton projet en prenant le temps de vraiment te partager mon expérience, avec des outils qui t’aident pour que tu déploie ton projet plus vite et avec plus de confiance, et tu soutiens financièrement mon projet en retour, pour qu’il continue à s’étoffer”.

C’est ce que nous avons mis en place dans l’école associative de nos enfants, La chrysalide, avec de vraies formations créer son école. C’est très nourrissant pour les personnes qui viennent en formation. Ca a été un tel succès que nous les avons étoffées d’une formation en ligne et de formations Les clefs de la coopération, que j’anime.
Une bonne manière d’équilibrer la relation et l’échange

5- Connais toi bien et sois claire sur ton cadre

Dernier conseil : clarifie (pour toi et pour les personnes qui te contactent) les questions auxquelles tu accepte de répondre, celles auxquelles tu ne réponds pas.

Et la manière dont tu souhaites être jointe (mail, formulaire, téléphone, message Facebook…)
Moi par exemple, ce n’est pas mon truc le téléphone ( être appelée hors rdv, écouter les messages sur le répondeur…), du coup j’ai retiré mon numéro de téléphone du site de La petite fourmilière, mis en place une page contact qui guide les personnes qui veulent des infos. Un questionnaire pour vérifier si je peux effectivement aider les personnes qui veulent travailler avec moi.

Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises manières de faire, juste celles qui te conviennent à toi. 😉

Pour conclure, je crois vraiment que recevoir de nombreuses sollicitations est un bon signe. Celui que le projet est inspirant, vibrant, qu’il répond à un besoin. Et ça, c’est vraiment chouette, non ?

Voilà ce que j’avais à te partager !

Tu veux mettre ton énergie au bon endroit ?
Arrêter de te sentir épuisée et dispersée ?

Viens avec moi ! Je te partage comment arrêter de courir partout, tout en restant toi.
Pour y aller pas à pas, je t’ai préparé un programme gratuit en 10 jours...

Please enter your name.
Please enter a valid email address.
Please check the required field.
Something went wrong. Please check your entries and try again.

Tu veux mettre ton énergie au bon endroit ?
Arrêter de te sentir épuisée et dispersée ?

Viens avec moi ! Je te partage comment arrêter de courir partout, tout en restant toi.
Pour y aller pas à pas, je t’ai préparé un programme gratuit en 10 jours...

Please enter your name.
Please enter a valid email address.
Please check the required field.
Something went wrong. Please check your entries and try again.

Bienvenue !
Je suis Lidy Zulke-Trokhatcheff
J’accompagne les femmes passionnées et engagées, qui veulent mettre leur énergie dans des projets bons pour le monde et pour elles.
Je suis facilitatrice de projets coopératifs et mentore pour entrepreneures
Je les aide à clarifier leur raison d’être, à poser des bases saines pour apaiser leur rapport au temps et mieux s’organiser.
En Savoir Plus

Laissez un commentaire





Avertis-moi par mail si quelqu'un répond à mon commentaire. Tu peux également t'inscrire sans commenter.

mattis consequat. tristique non accumsan vulputate, dictum id,
1 Partages
Tweetez
Enregistrer1
Partagez
Partagez